domingo, 31 de octubre de 2010

Passer l'arme à gauche

Passer l'arme à gauche Cette expression d'origine militaire, datant du XIXème, signifie au sens propre adopter la position de repos, le soldat passant son arme du côté gauche. Pour ce dernier, cela revient à passer son arme du côté où il ne peut la manipuler aisément (être droitier étant la norme communément admise). Cette position de repos, qui n’a de sens que si on l’oppose à la position d’attaque, le rend ainsi extrêmement vulnérable… et donc plus proche d’un repos éternel.

En escrime, cela signifiait arracher le fleuret de la main droite de son adversaire... ce qui le laissait sans défense et donc... mort.

Observons à quel point tout dans cette expression concoure à renforcer son sens figuré, c’est-à-dire, mourir. L’emploi du terme "arme" bien sûr, mais également "passer", qui rappelle le trépas (trépasser, mourir). Ajoutons enfin la connotation apportée par l’adjectif "gauche" (qui vient du latin "sinister" et a donné "sinistre"), qui évoqua longtemps le mauvais augure, ce qui porte malheur, ce qui est a mal tourné.



source: http://www.francparler.com/syntagme.php?id=119

No hay comentarios:

Publicar un comentario